Langue
Deutsch
English
Français
Spanish
Polish
Danish
Dutch
Mon panier

Rudiments

La roue de course est (après le scooter) le premier "véhicule à une voie" dans la vie d'un enfant. Il entraîne très bien l'équilibre et la coordination et initie très facilement les enfants au vélo sans les surcharger. Les meilleures conditions pour un démarrage optimal des roues sont :

1. PUKY® ecommande aux enfants d'environ 2,5 ans de commencer à faire du vélo.
 
2. Le cadre  devrait idéalement avoir un marchepied bas pour que les enfants puissent monter et descendre en toute sécurité. Ils conduisent donc toujours avec un sentiment de sécurité.
 
3. Parce que les enfants grandissent très vite, une roue ne doit pas seulement avoir une  selle réglable en hauteur, mais aussi être réglable en hauteur au guidon.   Si seulement la selle peut être ajustée en hauteur, la géométrie du véhicule se détériore énormément et avec elle les exigences de base pour l'enfant qui apprend.
 
4. Une selle à roulettes spéciale  de forme ergonomique assure à l'enfant une prise en main sûre et soutient ainsi parfaitement les mouvements de course de l'enfant. Contrairement à un vélo, l'enfant pousse la roue vers l'avant aux points de contact (siège et guidon).
 
5. Les poignées de sécurité du guidon  et les épais coussinets de guidon protègent contre les blessures.
 
6.  Roues de haute qualité pour un confort sain et un fonctionnement facile.
 
7.  Les roues PUKY®   ont une valeur de revente respectable, qui peut être investie dans le prochain véhicule (par ex. un vélo de jeu).

Roue avec ou sans frein ?

Les enfants qui commencent à peine à conduire une roue de course ne sont généralement pas encore capables d'utiliser ou de coordonner un frein à main. D'une part, ils ne peuvent souvent pas appliquer suffisamment de force avec leurs petites mains pour actionner le frein à main et l'activer suffisamment - d'autre part, ils ne peuvent pas encore coordonner différentes séquences de mouvements (regarder autour, équilibrer, diriger et ensuite freiner) en même temps.
 
Les parents ne doivent en aucun cas se bercer dans une sécurité trompeuse, car l'enfant peut immobiliser son véhicule de manière indépendante et contrôlée à l'aide des freins (c'est très dangereux, surtout sur les terrains en pente, etc.). Les observations montrent cependant que le vélo reste un sport très amusant, même pour les enfants qui ont déjà fait de la bicyclette, même s'ils sont déjà capables d'en faire. C'est pourquoi il est judicieux d'équiper certaines roues d'un système de freinage particulièrement adapté aux enfants.

Roue avec limitation de l'angle de braquage ?

Le danger de limiter l'angle de braquage du volant est dû au fait que lorsque le véhicule est couché sur le sol, le guidon se redresse automatiquement et ne peut plus être replié si un enfant tombe dessus. Une chute avec le haut du corps, l'abdomen ou les parties génitales sur cette extrémité du guidon peut, dans des cas extrêmes, entraîner des blessures graves (p. ex. un traumatisme abdominal contondant). Pour la sécurité de votre enfant et de tous les autres petits pilotes d'essai, une telle limitation doit être évitée.

Réglages / Guidon de roue

Le guidon d'une roue doit être réglé de manière à ce que l'enfant puisse s'asseoir aussi droit que possible et tenir le guidon confortablement. Les bras ne doivent pas être droits, mais légèrement inclinés. C'est la seule façon pour l'enfant d'avoir une vue d'ensemble optimale et de pouvoir réagir rapidement en cas de dangers éventuels. Si le guidon est trop bas, l'angle de vision sera dirigé trop loin par rapport au sol. L'enfant doit d'abord lever la tête pour s'orienter et perdre un temps de réaction précieux dans les situations dangereuses.

Réglages / Selle de roue

La selle de course doit être réglée de façon à ce que l'enfant puisse atteindre le sol en toute sécurité avec ses pieds lorsqu'il est assis. Les jambes doivent même être légèrement fléchies pendant le trajet pour que l'enfant puisse se pousser fortement sur le sol.

conseils pour acheter un vélo d'apprenti